Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog du Printemps des Poètes de Limeyrat

2009 : haïku, haïku...

, 03:47am

Publié par Printemps des Poètes de Limeyrat

Matin d’écriture…

 

Cette année-là, les élèves de l’école Gabriel Moulinier de Limeyrat (CE2-CM1-CM2) avaient été initiés aux joies du haïku. 

Lecture en littérature de l’album « Bashō : le fou de poésie »… 

Puis, venue à l’école de Gérard Dumon, de l’association francophone de haïku, qui nous présenta ce genre poétique et nous en expliqua les codes.

 

Forts de ses enseignements, et munis du petit carnet et du crayon conseillés, nous décidâmes d’une promenade de création poétique.

 

2009 : haïku, haïku...

...

C’était un petit matin à la brume épaisse, à la lumière blafarde. Parfois, le soleil était perceptible dans une trouée éphémère de la couche nuageuse. Mais il apparaissait si pâle qu’on eût dit la lune. Et c’est elle, bien sûr, qu’on retrouve à tort sur plusieurs haïkus enfantins. 

Nous n’allâmes pas bien loin : le pré de l’école à descendre, le pont du chemin de fer à traverser et nous voilà dans un grand champ gagné par les herbes, un espace délimité, assez vaste, où déambuler à son rythme, oreilles et yeux grand ouverts. Pour saisir l’instant. Et le noter.

 

Ce fut un moment magique qui dura une quarantaine de minutes. Un moment de calme absolu, que nulle parole ne vint briser :

 

Enfants épars 

dans le pré, silence irréel

Seul le chant du coq (DB)

 

Puis on sentit qu’il était temps de rentrer en classe pour la mise au propre…

        

2009 : haïku, haïku...

...

 

Plume par terre 

souvenir du voyageur

Mon coeur en fête

        Hugo 

 

Bel arbre doré

aux chatons magnifiques

Image du printemps

        Léa

 

Un petit air frais

Vent pas si désagréable

Joie d’être dehors

        Tatiana

 

Une pierre blanche

sur la route goudronnée

Je marche dessus

        Juliette

 

Mare pleine d’eau

Entourée de branches sombres

Lieu mystérieux

        Antoine

 

Ombres et nuages

soleil et lumière

jeu de cache-cache incessant

        JB

 

Oiseaux qui chantent

Volant dans le ciel blanc

Douce musique

        Théo

 

Tonneaux bidons

toutes sortes de détritus

Pollution de la planète

        Éléonore

 

Une pâquerette

toute seule dans le pré

Que c’est triste

        Juliette

 

Matin d’écriture

dans le pré carnet en main

où est le soleil

            DB

 

Nuages avançant

tout droit vers l’horizon

Ciel bleu pâle

        Éléonore

 

Les corbeaux coassent

Dans le pré rempli d’herbes

Au-dessus, la lune

        Luc

 

Corneille chanteuse

posée sur une branche

Plaisir matinal

        Justine

 

Au loin un grillage

Derrière un pré pentu,

une ferme jolie

        Gwendoline

 

Par terre dans le bois

Un panneau énigmatique 

«Attention, autruches»

            DB

 

Vent qui souffle

Arbre chantant

Vent froid de l’hiver

        Hugo

 

 

Fossé pleins de feuilles

entouré d’arbres et de ronces

Beauté d’hiver

        Léa

 

Oh, la lune

entre les branches de l’arbre

disparue dans le froid

        Inès

 

Matin hors des murs

déchirant le gris du ciel

un maigre soleil

            DB

 

Dans le champ humide

Je fais des haïku

C’est l’heure de rentrer

        Leïla

 

Lune qui disparait

dans les nuages

Soleil, reviens !

        Thibault

 

 

Carnet à la main

Inspiration débordante

Enfants dans le pré

        Antoine Pr

 

Dorure des lichens

ocres chatons épanouis

noisetiers en fête

        JB

 

Brume grise et

ciel blanc, arbres sans feuilles

Journée d’hiver

            Mathilde

 

Silence sur la mare

puis gazouillements multiples

éveil du printemps

        JB

 

Des trèfles à trois feuilles

Pourquoi pas à quatre, bien vertes

Je suis si triste

            Ambre

 

Seuls, par deux, par trois,

ils écrivent sur leur carnet

je garde l’oeil sur eux

            DB

 

Haïku : 

Forme poétique japonaise attribuée au poète Bashō.

Poème court (tercet) qui dit l’instant présent, l’éphémère, l’évanescence des choses et évoque une des quatre saisons.