Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog du Printemps des Poètes de Limeyrat

2002 : 1er Printemps des Poètes de Limeyrat

, 03:47am

bandeau-2002

2002 : PREMIER PRINTEMPS DES POÈTES AU VILLAGE... Un Printemps sans thème défini, assez éclectique, mais avec des temps forts... Le point de départ ? Les enfants de l'école Gabriel Moulinier... Chaque matin, leur maîtresse, Josiane Ballesta, découvrait un poème, déposé sur son bureau par tel ou tel de ses élèves... Que faire de ce petit trésor ? L'afficher au grand jour, bien sûr, pour que tout un chacun puisse en profiter... Cette même année 2002, naissait le Comité des fêtes de Limeyrat... L'équipe décidait de se lancer aux côtés des enfants dans l'aventure poétique... ET CE N'ÉTAIT QU'UN DÉBUT!!!

 

LE DÉPLIANT

 

depliant-printemps-des-poetes-de-Limeyrat-2002.jpg

 

LA SCÉNOGRAPHIE

 

scenographie-2002.jpg

 

entree-en-poesie-2002.jpeg

 

 

LE MUR POÉTIQUE

PAR LES ÉLÈVES DE L'ÉCOLE

 

poemes-eleves-Limeyrat-2002.jpeg

Tous les poèmes exposés devant l'école sont sur le blog, en pages "2002 : des enfants poètes 1 et  2 "

 

QUELQUES KAKÉMONOS

 

kakemonos-2002.jpeg

 

POÈMES SUR AUTRES SUPPORTS :

PIERRE DE LIMEYRAT, BOIS

 

poemes-support-bois-ou-pierre-2002.jpeg

 

EN INTÉRIEUR

 

À la mairie, une animation interactive : "Poèmes d'hier et d'aujourd'hui", où l'on pouvait librement amener un poème de son choix ; ainsi qu'une sélection de recueils poétiques proposés par la bibliothèque... 

À l'agence postale, l'exposition "Les poètes à travers les timbres"... Exposition déplacée à la mairie leS jours de fermeture de l'agence...

 

À la balance, autre animation interactive : le "poème à compléter"...

autres-animations-2002.jpeg

Lire en fin de page le poème écrit à plusieurs mains à la bascule...

 

À LA FERME DE LA BRUGÈRE,

LES VACHES POÈTES

DE JEAN-LOUIS DUMAURE

 

 

Mais c’est surtout l’aventure des vaches poètes qui aura marqué ce premier Printemps des poètes de Limeyrat, avec un fort relais médiatique (la presse écrite, les radios du service public depuis France Bleu Périgord jusqu’à... France Culture, ainsi que la télé locale).

L’affaire est partie d’un quiproquo. Le dialogue étant à peu de choses près celui-ci :

 

J B : Il faudrait quelque chose de spectaculaire... Peut-être écrire des poèmes sur des bâches...

J-L D : Sur des vaches ? pourquoi pas... C’est techniquement possible : j’ai justement des crayons spéciaux pour leur écrire dessus...

Tout le monde : Elle a dit «des bâches», pas «des vaches»!!! 

Puis, après réflexion : C’est vrai ? C’est possible d’écrire sur tes vaches ? Faut creuser... ça serait vraiment original... C’est même finalement une «vachement» bonne idée!

 

Et voilà... on a pris la première strophe de "Ballade à la lune", d'Alfred de Musset, on l'a "découpée" ainsi :

C'était - dans - la nuit - brune - sur - le clocher - jauni - la lune - comme - un point - sur - un i

 

On a recopié tout ça sur les vaches qui, bien sûr, se sont empressées de tout mettre dans le désordre... À chacun après de reconstituer le poème... "Son" poème, serait plus exact...

 

vaches-poetes-2002.jpeg

 

 

LES ANIMATIONS

Le cocktail poétique

mercredi 13 mars 2002 - 19h

au bar restaurant du village

 

cocktail-poétique-2002

Libre à chacun-e de lire, de dire les poèmes de son choix... écrits par soi-même ou pas...

 

La soirée concert

Michel Grégoire chante Brassens

 

samedi 16 mars 2002

à la salle des fêtes de Limeyrat

concert-michel-grégoire-chante-brassens-2002

LES ANIMATIONS


Le poème écrit à plusieurs mains à la bascule
 
Le local de la bascule était ouvert en permanence. Une première visiteuse (élève à l'école du village) a proposé les deux premières strophes, bientôt suivie par d'autres volontaires anonymes...
 

Un matin d’été, je me suis réveillée

Sous la douceur d’un gros coeur,

D’une bouffée de soleil chauffée

Et j’ai ressenti le bonheur

 

La douceur de la rosée,

La blancheur du soleil levé

Me procurait beaucoup de joie

Dans cet univers où je me noie.

 

Sur la route de la liberté

J’enlève une partie de moi

Mon âme, je ne puis la contrôler

Tout mon corps est en émoi.

 

Je souris à la vie

Et je marche le front haut

Et les épaules droites

En allant sur une très haute montagne.

 

Mes sentiments les plus forts,

Depuis longtemps sont enfouis

Au fond de moi et ni la vie

Ni la mort ne me feront du tort.

 

Et mes pas vers vous prolongeront

Le chemin de l’âme vers le coeur !

Dans la joie... dans le désespoir

Tous ensemble élevons-nous

Dans le même espoir...

 

 

 

Un des poèmes lus

lors du coktail poétique

Français

 

C'était l'une des poésies va-et-vient esperanto-langue française lues à deux voix le 13 mars 2002.

On aura reconnu le poème "Déjeuner du matin" de Jacques Prévert... La traduction en esperanto est de Gabrielle Dumon...

 

 

 

 


EN ANNEXE


Dans la presse écrite
 
 
 
article-Sud-Ouest-11-mars-2002-1article-Sud-Ouest-11-mars-2002-2
 
 
article-Le-Périgord-Hebdo-15-mars-2002

 Retour à l'accueil